A propos

Cérmonie de remise de attestations de parchemin des apprenants

A l’origine était juste un lieu où un père de famille réunissait ses enfants pour leur faire mémorisé le saint Coran. Cela date des années avant 1980. Beaucoup des hommes responsables de la localité de Dar-Tama ont appris avec ce papa du nom de MAHAMAT qui perdu la vue ¨Que Dieu le bénisse¨.

En 2006, arriva une jeune homme appelé ANNADJI OUMAR ABDALLAH qui est un réfugié soudanais suite au conflit de Darfour et continu à enseigner le saint Coran comme faisait le Papa MAHAMAT dans les années 1980 jusqu’à son handicap.

C’est ainsi que à la deuxième année Mr ANNADJI constate que les apprenants mémorisaient les versés mais ne savaient pas lire en Arabe.

En 2007, Mr ANNADJI introduit 40 mn d’alphabétisation chaque jour avant l’apprentissage des versés coranique. Chaque jour, le nombre augmentait de plus en plus avec un mélange de génération qui venait apprendre sans oublier que étudiants, élevés, commerçants, éleveurs, fonctionnaires (humanitaires et étatique) et autres se retrouvaient parmi les apprenants. Etant bilingue et connaissant le faible niveau d’alphabétisation des habitants de la localité, Mr ANNADJI a ensuite introduit l’Anglais pour les étudiants, les élèves et tout autre personne le désirant.

Grace à ce système beaucoup ont appris les deux langues et certains des humanitaires sont aujourd’hui à l’expatriation dans plusieurs pays, des élèves et étudiants sont allé dans des arabes et anglophones pour continuer leurs études. En 2012 et 2013, le centre a présenté des candidats au Brevet d’étude fondamental au Soudan (Djinena) qui ont tous fait succès et ont obtenu les meilleurs résultats.

En 2014, avec l’arrivé d’un membre de plus (francophone) le centre a introduit la formation en langue français d’où le centre est devenu trilingue. Pendant les trois dernières années, le centre a formé plus de 40 jeunes en secourisme avec l’aide des médecins soudanais et infirmier tchadien.

En 2015 lors de la fête de la fin d’année scolaire à la présence des autorités administratives de la localité, par le biais du préfet de Dar-Tama, le centre a reçu l’octroi d’un terrain de 65 mètre carrée au centre de la ville. Les autorités ont été surpris par les nombres des témoignages des personnes ayant reçu de formation au sein du centre.

C’est en janvier 2019 que le centre a reçu une autorisation officielle de fonctionnement après deux ans de supervision de l’Inspecteur Pédagogique de l’Alphabétisation et de la Formation Non Formelle de Dar-Tama et le DAPRO. Il faut aussi noter que à la même année, le centre a également reçu de la part du représentant de la croix dans la localité l’autorisation de former en premier secours.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *